Archives par mot-clé : interculturalité

Bande dessinée et enseignement-apprentissage des langues étrangères : plurilinguisme, interculturalité et variations

  • Journées d’études LEEL (Lire et écrire entre les langues : littérature, enseignement, traduction, création)
  • Première partie: Université de Lausanne (UNIL) / Haute école pédagogique Vaud (HEP-VD) 26.04.2024
  • Deuxième Partie: Université Sorbonne Nouvelle (USN) 17.05.2024
  • Comité d’organisation : UNIL – Alain Ausoni, Raphaël Baroni, Justine Favre ; HEP-VD – Chiara Bemporad ; USN – Anne Godard, Donatienne Woerly

Résumé

Depuis la prédominance du format stéréotypique de l’album en 48 pages ou du comic strip, la bande dessinée s’est largement diversifiée, s’illustrant dans une variété de genres désormais reçus par un très large public : en France, mangas traduits du japonais ou écrits en langue vernaculaire, romans graphiques à ambition littéraire, autobiographies des éditions L’Association, bandes dessinées documentaires ou de vulgarisation, croisements avec la photographie ou la peinture, en constituent quelques exemples. La bande dessinée s’inscrit désormais dans les pratiques culturelles les plus populaires, mais ne serait toujours légitime que “sous conditions” (Méon, 2015). D’abord scrutées du point de vue sociologique ou des pratiques éditoriales ou de lecture, les bandes dessinées, pourtant, font de plus en plus l’objet d’une théorisation, qui explore les riches possibilités créatrices de cet art multimodal, comme le montre l’attribution, en 2022-2023 de la chaire “Création artistique” du Collège de France, à Benoît Peeters. La question de la légitimité de la bande dessinée n’est-elle pas dépassée ? Il s’agit désormais de diffuser les compétences et de développer les savoirs nécessaires à l’appréhension d’un corpus bédéistique dont la richesse est désormais évidente mais qui demeure à explorer. La recherche s’empare de plus en plus des œuvres elles-mêmes, du point de vue de l’étude des œuvres narratives (Baroni et Turin, 2015), de la génétique des textes (De Biasi et Vigier, 2016), de la linguistique (Pustka, 2022), de la didactique (Raux, 2023) ou encore de l’approche d’œuvres plurilingues (Woerly, 2023) : c’est donc au développement de ces travaux, dans le cadre de l’étude des pratiques de lecture et de création plurilingues (Léel), qu’invitent ces journées d’étude conjointes. 

De manière à questionner l’usage de la BD en FLE, l’objectif de ces journées d’étude sera double. Il s’agira d’abord d’aborder, par le prisme de la bande dessinée, différentes problématiques liées au plurilinguisme et à l’interculturel. Les communications porteront en particulier sur la manière dont les récits graphiques, par leurs caractéristiques médiatiques, mettent en scènes et en images différentes problématiques liées au plurilinguisme et à l’interculturel, souvent liées au vécu des auteurs et des autrices. Ensuite, on fera le point sur différents usages de la BD pour l’enseignement-apprentissage du FLE, en se demandant en particulier en quoi la BD peut favoriser l’enseignement-apprentissage de la langue parlée.

Ces journées d’études s’inscrivent dans le projet LEEL (Lire et écrire entre les langues : littérature, enseignement, traduction, création).

Vendredi 26 avril 2024
Journée d’étude à l’Université de Lausanne
Bâtiment Synathlon, salle 2420

Lien Zoom pour participer en ligne : https://unil.zoom.us/j/6970006248?omn=99283610637
Pour obtenir le mot de passe, écrire à raphael.baroni@unil.ch 

Programme
8h40-9h00 Alain Ausoni
Modération : Chiara Bemporad
9h00-9h50 Camille Schaer Parcours des dilemmes pour l’enseignement de la BD au secondaire
9h50-10h40 Luc Fivaz, Sonja Salerno & Martina Zimmermann La bande dessinée, une porte ouverte vers un enseignement-apprentissage visant à développer les compétences culturelle, littéraire, langagière et artistique des apprenant·es
10h40-10h55 Pause-café  
Modération : Raphaël Baroni
10h55-11h45 Antje Kolde Les Romains et le latin d’Astérix et d’Alix
11h45-12h35 Hans Färnlöf   L’ABC de la BD – l’emploi d’Astérix au niveau A2
12h35-14h00 Repas  
Modération : Justine Favre
14h00-14h50 Elissa Pustka Conférence invitée – Enseigner la variation en classe de FLE : la bande dessinée comme ressource didactique
14h50-15h40 Emmanuelle Guérin & Donatienne Woerly « Mentir vrai » ou « faux parlé » ? les trucages orthographiques comme contrat de lecture dans LesCahiers d’Esther de Riad Sattouf
15h40-15h55 Pause  
Modération : Donatienne Woerly
15h55-16h45 Justine Favre La bande dessinée pour travailler la grammaire du français parlé en FLE
16h45-17h00 Raphaël Baroni &
Alain Ausoni
Conclusion et perspectives

 

Vendredi 17 mai 2024
Journée d’étude à l’Université Sorbonne Nouvelle
Maison de la Recherche, 4 Rue des Irlandais, 75005 Paris salle Athéna

En ligne :
Informations de connexion Google Meet
Lien de l’appel vidéo : https://meet.google.com/gkr-axma-nxa
Ou composez le : ‪(US) +1 405-701-9382‬ CODE : ‪324 340 616‬#

Programme
9h-9h10  Accueil
  Modération : Anne Godard
9h10-9h40 Hélène Raux & Donatienne Woerly La BD en FLM/FLE : jalons historiques pour une comparaison
9h40-10h10 Thibaud Casagrande Le Voyage au Japon en BD
10h10-10h40 Aline Marchand Les langues de l’attentat dans les documentaires dessinés : de la case à la marge
10h40-11h Pause-café  
  Modération : Justine Favre
11h-11h30 Clara Mortamet Représenter les contacts de langues dans la bande dessinée : une approche sémiographique
11h30-12h Céline Peigné Bande dessinée et réflexion formative
12h-13h50 Repas  
13h50-15h Catherine David & Aliette Lauginié Ateliers d’écriture autour de la BD plurilingue
15h00-15h10 Pause  
  Modération : Alain Ausoni
15h10-15h40 Chiara Bemporad La migration italienne dans la bande dessinée : réflexions pour développer la dimension interculturelle en didactique des langues
15h40-16h10 Brizzida Caldeira Variations régionales en cours de portugais langue d’héritage : le rôle des émotions dans une pratique autour de la bande dessinée de Chico Bento
16h10-16h20 Pause  
16h20-16h50 Shima Moallemi et Martina Ronci Le manga français : une ouverture originale sur l’interculturel en classe de FLE
16h50-17h20 Raphaël Baroni  Les affordances de la bande dessinée pour l’exploration du plurilinguisme 
17h30 Clôture des journées