Archives par mot-clé : création

Annonce : programme 2018-2019 du séminaire d’ ITEM : « Multilinguisme, traduction, création »

Coordination : Olga Anokhina et Patrick Hersant

 

samedi 22 septembre 2018 de 14h30 à 16h30

Patrick HERSANT (Université de Paris 8) : L’étude génétique des brouillons de traducteurs

ENS, 45 rue d’Ulm 75005 Paris, Salle à confirmer. Séminaire en commun avec l’équipeValéry de l’ITEM

 

*vendredi 19 octobre 2018 de9h30 à 12h30

– Congrès du cinquantenaire de l’ITEM La critique génétique comme processus :  La génétique dans le monde (Brésil, Argentine, Japon, Italie, Allemagne)

ENS, Salle Dussane

 

vendredi 9 novembre 2018 de 14h30 à 16h30      

Alain AUSONI (Université de Lausanne)  : Mémoires d’outre-langue. Écrire la vie en L2

CNRS, 59 rue Pouchet 75017 Salle 311(3ème étage)

 

vendredi 7 décembre 2018 de 16h30 à 18h30

Antonio LAVIERI et Danielle LONDEI (Université de Palerme/Université de Bologne) : Les manuscrits plurilingues des anthropologues. Traductologie et écriture ethnographique

CNRS, 59 rue Pouchet 75017 Salle 159(1erétage)

 

*12-14 décembre 2018 

– Colloque international : Tsvetaieva et l’Europe

Université de Strasbourg /Collège Doctoral Européen

 

vendredi 8 février 2019 de 14h30 à 16h30

Frédéric WEINMANN

« En français dans le texte » : Comment les traducteurs réagissent-ils face aux passages écrits dans la langue d’arrivée ?

CNRS, 59 rue Pouchet 75017 Salle 311(3ème étage)

 

vendredi 8 mars 2019 de 14h30 à 16h30

Zlatka TIMENOVA-VALTCHEVA (Université de Lisbonne) : Entre les langues : écriture de haïku et autotraduction(français, bulgare, portugais, anglais…)

CNRS, 59 rue Pouchet 75017 Salle 311(3ème étage)

 

vendredi 5 avril 2019 de 14h30 à 16h30

Myriam OLAH (Université de Lausanne) : Traces énonciatives de la langue hongroise dans les textes et les avant-textesd’Agota Kristof

CNRS, 59 rue Pouchet 75017 Salle 311(3ème étage)

 

*16-17 mai 2019 

– Colloque international : Écriture et traduction entre les langues : manuscrits, imprimés, archives littéraires

Bilbao (Espagne)

 

vendredi 7 juin 2019 de 14h30 à 16h30

Olga ANOKHINA (ITEM) : Quand le plurilinguisme fait vendre : de l’écriture littéraire à l’industrie musicale

CNRS, 59 rue Pouchet 75017 Salle 311(3ème étage)

 

*12-14 juin 2019

– Colloque international : Genetic Criticism: from Theory to Practice

Cracovie (Pologne)

Ateliers de lecture/écriture créative autour du plurilinguisme

Le carnet de recherches s’ouvre à la présentation du projet « Ateliers de lecture/écriture créative autour du plurilinguisme ».

Il permettra d’en suivre le déroulement et les prolongements à travers des comptes rendus de travail et de lecture, des présentations de démarches et  de corpus.

GROUPE DE TRAVAIL :

Porté par une équipe d’enseignantes de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 :

  • Déborah Aboab,
  • Anne Godard,
  • Virginie Rajaud-Allaneau,
  • et Donatienne Woerly,

Ce projet de recherche-action comporte :

  • un volet pédagogique : ateliers de lecture/écriture créative autour du plurilinguisme,
  • un volet recherche : réflexions autour des relations littérature / plurilinguisme / apprentissage / création.

PRESENTATION DES ATELIERS :

Mis en place à l’université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, les ateliers d’écriture sont destinés à des apprenants de niveau A2 à B2 dans les diplômes de langue et culture françaises (DULF et DUEF). Ils visent principalement à développer leur sens de la langue ainsi que la conscience réflexive qu’ils peuvent avoir de leur parcours langagier.

Ces ateliers s’inscrivent dans un champ déjà balisé : tradition déjà ancienne d’ateliers d’écriture en français langue étrangère, encouragée dans la perspective communicative et actionnelle promue dans l’enseignement des langues par le Cadre européen et pratiquée au DULF dans des ateliers faisant intervenir des écrivains depuis 2008 ; reconnaissance croissante d’un important corpus littéraire contemporain d’œuvres écrites par des écrivains plurilingues ayant le français comme langue d’écriture ; pratique en expansion d’ateliers d’écriture explicitement plurilingues, selon des visées qui peuvent être linguistiques, socio-culturelles et anthropologiques.

Dans le cadre de nos ateliers, nous articulons les dimensions linguistiques, créatives et réflexives à plusieurs niveaux :

  • sensibilisation à la matière de la langue (dimensions sonores et graphiques, polysémie, connotations, registres, expressions figurées) ;
  • questionnements et jeux créatifs autour des différentes notions de transferts (perte et don, appropriation) ;
  • pratiques créatives de traduction et travail sur la notion d’intraduisible ;
  • réflexions autour du rapport à la langue / aux langues, des parcours biographiques et de l’identité langagière.

PERSPECTIVES DE RECHERCHES

Dans la pratique comme dans la réflexion qui l’accompagne, nous envisageons ces ateliers d’abord comme un lieu d’expérimentation et d’exploration d’un rapport à la langue qui peut prendre également une dimension artistique, à travers des projets qui mettent en relation le visuel, le sonore et le langagier.

Dans un second temps, nous espérons, par l’analyse des productions, contribuer à décrire les mécanismes de passage d’une langue à l’autre, d’interférence, d’alternance, d’effets d’étrangéité ou d’étrangéisation de/dans la langue. Ce faisant, il s’agit pour nous de mieux comprendre l’articulation entre conscience ou surconscience linguistique, création et appropriation.

Enfin, à travers ces expérimentations pratiques, nous nous interrogeons sur l’articulation avec la création artistique et littéraire contemporaines et la réflexion philosophique sur les arts et le langage.

PROLONGEMENTS

Les prolongements en lien avec la formation dispensée à Paris 3 en didactique du FLE sont les suivants :

  • implication d’étudiants de Master 1 et 2 intéressés par les ateliers d’écriture ;
  • constitution de corpus numériques à analyser.

Nous projetons en 2018-2019 l’organisation d’une journée d’études consacrée aux ateliers de lecture/écriture plurilingue dans une perspective créative et formative en l’ouvrant à différents enjeux :

  • explorer le corpus de la littérature contemporaine où expériences d’exil, plurilinguisme, création langagière et artistique se trouvent articulés ;
  • interroger les catégories telles que langue maternelle / langue étrangère dans l’écriture autour de la notion de création langagière.

Parutions récentes : littérature, plurilinguisme et traduction

Olga Anokhina nous signale ces deux références consultables en ligne :

  • Revue COSMO : Comparative Studies in Modernism n°11 / 2017: Écrivains en transit. Translinguisme littéraire et identités culturelles | Scrittori in transito. Translinguismo letterario e identità culturali, a cura di Franca Bruera, Centro Studi Arti della Modernità, Università degli Studi Torino.

Sommaire et articles en téléchargement

http://www.ojs.unito.it/index.php/COSMO/issue/view/268

  • La main de Thôt n° 2 – Traduction, plurilinguisme et langues en contact (2014,  mis à jour à l’occasion de la  remise en ligne 2017)

La main de Thôt : Théorie, enjeux et pratiques de la traduction, est une revue scientifique multilingue de l’Université de Toulouse II – Le Mirail

Sommaire et articles en téléchargement :

http://revues.univ-tlse2.fr/lamaindethot/index.php?id=87