Tout le monde n’a pas la chance d’aimer la carpe farcie

Dialogue avec Elise Goldberg, dans le cadre de la résidence d’écriture d’Elitza Gueorguieva à l’INALCO

Séance animée par Marielle Anselmo (PLIDAM/Inalco)

Dates : mardi 2 avril2024 – 18h30-20h30

Lieu : Amphi 5, INALCO, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris

Cette rencontre est la troisième d’un cycle organisé dans le cadre de la résidence d’écriture de l’écrivaine franco-bulgare Elitza Gueorguieva à l’Inalco. Celle-ci anime deux ateliers d’écriture à destination des étudiants de Licence et de Master et participe à une série de rencontres avec des écrivaines qui partagent avec elle le fait d’être translingues, c’est-à-dire d’être passées de leur langue maternelle au français, langue d’écriture. 

Dans cette série, cette rencontre fait cependant exception : Elise Goldberg n’est pas une autrice translingue, mais son récit Tout le monde n’a pas la chance d’aimer la carpe farcie est hétérolingue, au sens où il fait place, par touches délicates, à une autre langue, le yiddish. Dans ce texte, à travers notamment des évocations de la cuisine et des repas ashkénazes, la narratrice retrace par fragments et avec un humour décalé l’histoire de sa famille juive polonaise marquée par l’exil et le déracinement. 

Élise Goldberg est née en 1973 et vit aux Lilas, près de Paris. Elle travaille dans l’édition et anime des ateliers d’écriture. Son premier roman, Tout le monde n’a pas la chance d’aimer la carpe farcie, publié en 2023, a été lauréat du prix Les Inrockuptibles du premier roman.

Elitza Gueorguieva est née à Sofia, Bulgarie. Elle a publié deux romans aux éditions Verticales : Les cosmonautes ne font que passer (2016)  et Odyssée des filles de l’Est (2024). Elle a réalisé plusieurs films documentaires dont Chaque mur est une porte (2017) et Notre endroit silencieux (2021).

Cette résidence d’écriture est réalisée dans le cadre du programme de résidences de la Région Ile-de-France. Elle est portée par le Master de Traduction Littéraire, avec le soutien des équipes PLIDAM, CERLOM, CREE et la collaboration de l’UMR THALIM.

Présentation de la résidence sur le site de l’INALCO : https://www.inalco.fr/actualites/lancement-de-la-premiere-residence-decriture-de-linalco-avec-lecrivaine-franco-bulgare

Et sur le site remue.net : https://remue.net/ecrire-translingue-video

Contact : marielle.anselmo@inalco.fr



Citer ce billet
Marielle Anselmo (2024, 25 mars). Tout le monde n’a pas la chance d’aimer la carpe farcie. Écriture et plurilinguisme. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w3w4

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.